Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 8 mars 2011

Bunia: des inconnus dérobent les salaires des fonctionnaires

Plus de 12 millions des francs congolais (plus de 13 mille dollars US) ont été emportés dans la nuit de dimanche à lundi 7 mars, par des inconnus, au bureau administratif du district de l’Ituri. Ce fonds était destiné aux salaires des fonctionnaires du territoire de Mahagi et une partie de Djugu pour le mois de janvier 2011. Le commissaire de district assistant déplore l’absence des éléments de la police pour sécuriser le bâtiment  administratif de l’Etat, alors que le commandant de la police nationale du district pense qu’il pourrait s’agir d’une dissimulation.
D’après les premiers éléments de l’enquête, l’auditeur militaire de garnison de l’Ituri à Bunia indique que ces cambrioleurs ont défoncé  les vitres, portes et armoires du comptable principal, du commissaire de district en charge de l’économie jusqu’à l’office du comptable délégué.
A la suite de ce cambriolage, le commandant de police de la cité de Bunia vient a été écroué au cachot de l’auditorat militaire de cette ville. Il est poursuivi pour violations des consignes, refus d’ordre et vol qualifié.
Le commandant de district de la police estime qu’une telle somme d’argent devrait être gardée dans une banque plutôt que dans les bureaux.
Le commissaire de district assistant de Bunia déplore, pour sa part, l’absence des éléments de la police pour sécuriser le bâtiment administratif de l’Etat et le retard pris pour envoyer l’argent à destination.(okapi)

Aucun commentaire: