Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 30 août 2010

Les pygmées de l'Ituri dans la tourmente

OTA BENGA

Ituri : les Pygmées contraints de quitter la forêt surexploitée

Les Pygmées de l'Ituri font aujourd'hui payent les frais de l'exploitation forestière de cette riche province du nord-est de la RD Congo. Contraints de quitter la forêt et de s'installer dans des camps, ils peinent à s'intégrer à ce nouvel environnement où seules de rares associations leur viennent en aide.
Sur la route qui relie le Nord-Kivu à la Province orientale de la RD Congo, des Pygmées vivent dans des camps. De plus en plus souvent, ces habitants de la forêt sont fermement invités à quitter leur cadre de vie habituel, pour s’établir sur cet axe routier et laisser ainsi la place aux exploitants de bois précieux ou aux plantations de cacao.
FEMME MBUTI

Selon le Père Antonio et le Père Piero Lombardo, deux prêtres catholiques, missionnaires dans la région depuis maintenant vingt ans, "le Congo est maintenant la cible mondiale de l’exploitation des minerais ou de la forêt. Une des zones de l’Afrique les plus intéressantes est la forêt de l’Ituri, où vivent les Pygmées". Souvent pour un salaire de misère, ces derniers sont contraints de se déplacer pour aller travailler dans des exploitations minières, sous la supervision d'encadreurs, comme le révèle Nyamanzi, du village Mataha qui estime que ses revenus ne lui permettent pas de vivre convenablement dans son nouvel environnement.

Comme un poisson hors de l'eau


Exploitants Bois

Hors de leur cadre de vie habituel, sans statut social, les Pygmées peinent à s'intégrer et à s'adapter au mode de vie des populations voisines. D'où certaines tensions et frictions. "Mes champs ont été saccagés plus d’une fois par des Pygmées à la recherche de nourriture. Il y a un peu plus d'un an, mon mari a eu une altercation avec un groupe qui récoltait sans gêne notre maïs", déclare Misisa, une cultivatrice Nande du village Biasiku. Pour se défendre, les Pygmées disent qu'ils n'ont pas le choix, s'ils veulent survivre dans ce cadre de vie qui leur est hostile. "Parfois, comme maigre salaire, nous recevons de nos encadreurs de l'alcool local", regrette Ameli, du village Matembu, sur l’axe routier Beni-Mambasa. Ce dont se défendent certains encadreurs, comme Kinyata, du village de Teturi, qui travaille pour l'organisation Bureau pour Pygmées.
Pour aider ce groupe ethnique sans l'aliéner, "il faudra arriver à faire côtoyer les deux cultures. Ce qui suppose maintenir les Pygmées dans leur milieu traditionnel", suggère Kalwahali Jean-Pierre, qui étudie leur mode de vie dans l'Ituri. "Franchement, demander brusquement à un Pygmée de vivre en dehors de la forêt naturelle qui l’entoure, c’est comme demander à un poisson de ne plus vivre dans l’eau", dit en écho Ameli.

Les aider dans leur environnement habituel
Famille des pygmées en ituri


Parmi les initiatives menées sur le terrain, les cours d'alphabétisation organisés par le père Antonio Mazzucato dans plusieurs villages. "Nous pouvons étudier entre nous sans complexe", souligne un Pygmée de Kadodo, qui explique dans un français hésitant qu’ils ont même un centre de menuiserie, de mécanique et de coupe et couture. Pour le père Antonio, qui soutient par ailleurs la mise en route de projets agricoles, "cela permet de les aider dans leur environnement habituel, pour un développement centré sur leur propre réalité et leurs propres potentialités. C'est ce que j'essaye de leur montrer progressivement, tout en m'intégrant à leur mode de vie".

Bois en attente d'exportation
D'autres organisations comme Kundi la mapendo et le Projet Pygmées Etabe, fournissent une aide dans le domaine de l'hygiène et de la santé, mais comme le souligne le père Antonio, il reste encore beaucoup à faire pour préserver les Pygmées de la surexploitation de la forêt de l'Ituri.

Syfiagrandlacs.

En Ituri, quelle est l'ethnie la plus minoritaire par rapport aux autres?

Etudes et recherches | Kinshasa

L'Ituri, une de cinq subdivisions de la grande et riche Province Orientale, est situé à l'extrême Nord-Est de la République Démocratique du Congo, sur le versant occidental du Lac Albert. Le District de l'Ituri s'étend sur une superficie de 65.658 Km2 et est plus vaste que chacun de ces pays: le Rwanda et le Burundi. Il représente 2,79% du territoire national et 13% de la superficie de la Province Orientale.
Après le dernier recensement scientifique de 1995 par l'Institut National des Statistiques, INS, sa population était évaluée à 1.748.256 habitants, composés de toutes les tribus de la République: les Pygmées, Bantous, Nilotiques et Soudanais. Le Taux d'Accroissement (TA) annuel est de 4,18% depuis 1995.
La population de l'Ituri vit principalement des revenus de l'or, café, quinquina, agriculture vivrière, pêche, chasse, élevage des bovidés,...

Administrativement, le District de l'Ituri est subdivisé en 5 Territoires, 45 Collectivités-Chefferies et Secteurs, 331 Groupements coutumiers et 4.084 Localités. Il y a 6 cités avec au total 21 quartiers.
Quinze ethnies et les Pygmées se partagent non sans problème la grande étendue du District.
Aujourd'hui des conflits inter-etniques ont éclaté en Ituri, principalement entre les Hema et les Lendu.
Les Hema sont-ils minoritaires et les Lendu majoritaires? C'est à cette question que la DECIDI veut répondre maintenant.
Comme nous l'avons souligné plus haut, le District de l'Ituri se compose de cinq Territoires habités par 15 groupes ethniques et la tribu Pygmée. Partant de la définition de ces mots tribu et ethnie, nous dirons ceci avant d'entrer dans le vif du sujet:
Tribu: groupement de familles de même origine, vivant dans la même région ou se déplaçant ensemble, et ayant une même organisation politique, les mêmes croyances religieuses et, le plus souvent, une même langue.
Ethnie: Groupement humain caractérisé principalement par une culture, une même langue.
Nous pouvons affirmer que, s'étant retrouvé dans trois de cinq Territoires de l'Ituri, et n'ayant pas en commun une langue, une localité ou un Groupement coutumier, les Pygmées n'ont pas été pris en considération d'une façon séparée lors du dernier recensement par l'INS en 1995.
Ainsi nous aurons par Territoire les regroupements suivants en 1995:
Territoire Ethnie Population et superficie
Aru: Kakwa, Kaliko-Omi, Ndo,
Lugwara 395.062 6.740 Km2
Djugu: Lendu (Bbale), Hema (Gegere), Nyali, Mbisa,
Ndo-Okebo, Bindi
Pygméé (Twa) 551.137 8.184 Km2
Mahagi:Alur, Lendu (Bbale) 422.919 5.221 Km2
Irumu: Bira, Nyali, Hema, Lesse, Lendu (Ngity),
Pygmée (Twa) , 295.107 8.730 Km2
Mambasa: Lesse, Bila, Mbo; Ndaka, Pygmée (Twa),
84.031 36.783 Km2.
Total: 1.748.256 habitants 65.658 Km2.
Par groupe ethnique cette population se présente comme suit:
Groupe ethnique Population
1) Alur 400.483 22,90
2) Lendu / Bbale et Ngity 346.294 19,80
3) Lugwara 238.582 13,64
4) Hema / Gegere 220.580 12,61
5) Bira 92.538 5,29
6) Kakwa 71.059 4,06
7) Ndo / Ndo-Okebo 49.938 2,85
8) Bila 40.647 2,31
9) Kaliko-Omi 39.242 2,24
10) Nyali 37.233 2,12
11) Lesse 31.444 1,79
12) Mbisa 25.446 1,45
13) Ndaka 13.891 0,74
14) Bindi 7.760 0,44
15) Mbo 5.414 0,30
Total population rurale: 1.620.551 92,70%
Cités: 127.705 7,30%

Ce classement numérique ne veut pas nécessairement dire que telle ethnie est majoritaire et l'autre est minoritaire en tout point de vue, car si on tient compte d'autres paramètres comme la religion, la politique, l'administration, l'école, etc. ces données peuvent changer.
A titre purement illustratif, les conflits inter-ethniques actuels en Ituri opposent Hema aux Lendu et de cela plusieurs groupes des milices se sont formés. Pour le moment les six milices sur terrain sont commandées par les personnes suivantes:
- UPC de Thomas Lubanga (Hema)
- FAPC de Jérome Kakwavu (Hema)
- FNI de Floribert Ndjabu (Lendu)
- FPDC de Unencan (Alur)
- PUSIC de Kahwa Mandro (Hema)
- FRTI de Ngudjolo (Hema).
NB : Nous pouvons nous tromper et ainsi demandons à ceux
qui détiennent des informations précises de nous
les communiquer.
Compte tenu de tout ceci, nous pensons au sein de la DECIDI que chaque fois qu'on devra parler des ethnies habitant l’Ituri, il faudra qu’on fasse attention et qu’on ne cite
pas tout de suite l'une ou l'autre ethnie comme étant minoritaire ou majoritaire.
Bha-Avira Mbiya Michel-Casimir
Coordinateur de la DECIDI.-


Pour plus d'info sur l'histoire des pygmées veuillez ouvrir ces liens :

1. Les Pygmées, vus de chez eux :  Leur re-découverte:http://www.unmondepygmee.com/xixe-1930--les-pygmees-vus-de-chez-eux---leur-redecouverte.php

2. http://www.google.com/imgres?imgurl=http://www.unmondepygmee.com/data/grandes-photos/col_chasseurs_pygmees_2.jpg&imgrefurl=http://www.unmondepygmee.com/xixe-1930--les-pygmees-vus-de-chez-eux---leur-redecouverte.php&usg=__-Ez8-M6wMKTh5yCYxEZUK1LM-w0=&h=600&w=388&sz=114&hl=fr&start=34&zoom=1&tbnid=8OBt_OScm7njOM:&tbnh=135&tbnw=87&prev=/images%3Fq%3Dpygmees%2Bin%2Bituri%26start%3D20%26um%3D1%26hl%3Dfr%26lr%3D%26newwindow%3D1%26safe%3Dactive%26sa%3DN%26tbs%Disch:1&um=1&itbs=1


3. http://www.google.com/imgres?imgurl=http://www.interet-general.info/IMG/RDC-Ituri-Pigmees-1.jpg&imgrefurl=http://www.interet-general.info/article.php3%3Fid_article%3D8326&usg=__xZGGWDBh_hl5zT2oS4My0uKl1B0=&h=281&w=398&sz=23&hl=fr&start=12&zoom=1&tbnid=uicljaXJpcKeoM:&tbnh=88&tbnw=124&prev=/images%3Fq%3Dpygmees%2Bin%2Bituri%26um%3D1%26hl%3Dfr%26lr%3D%26newwindow%3D1%26safe%3Dactive%26sa%3DN%26tbs%3Disch:1&um=1&itbs=1


4. http://su-asti-gil.over-blog.com/article-33113881.html


5. OTA BENGA: http://www.kinnks.com/blog/index.php/site/comments/life_of_ota_benga/




Aucun commentaire: