Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 27 mars 2009

Mahagi : les étudiants réclament le départ de l’administrateur du territoire

Des policiers ont tiré en l'air jeudi pour disperser une marche d' étudiants à Mahagi centre, territoire situé à 200 kilomètres au nord de Bunia. Une dizaine des personnes ont été arrêtées. Dans un mémorandum adressé au commissaire de district, ces étudiants exigent le départ immédiat de l’administrateur du territoire. Tout est parti des accusations portées contre cette autorité. L’administrateur du territoire est accusé d’avoir tenu des propos discourtois envers les membres de la communauté Alur, rapporte radiookapi.net
Les étudiants affirment que le commissaire du district présent à Mahagi n’aurait réservé une suite favorable au mémorandum qu'ils lui ont remis le jeudi 26 mars. Un étudiant explique : « Il [ Ndlr : le comissaire de district] a dit qu’il n’est pas venu pour parler avec les étudiants et pourtant il reçu même la copie du mémo ». De son coté, le commissaire du district crie à la manipulation. Il condamne l’attitude des étudiants. Pierre Bakoyi déclare: « Dans l’immédiat, on doit dire qu’il faut que l’AT (administrateur du territoire) aussi quitte. Est-ce qu’il doit quitter de cette façon là? Administrativement, les autorités à tous les niveaux doivent se prononcer. Le problème de Mahagi n’est plus un problème administratif. C’est un problème maintenant purement politique. Il y a une manipulation »Alube Leyi, président de la société civile de Mahagi, quant à lui, s’est insurgé contre la manifestation des étudiants qui a paralysé toutes les activités dans la cité. Il a également déploré la mauvaise gestion de cette crise par les autorités compétentes.


Radio Okapi

Aucun commentaire: