Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 17 mars 2009

le pont Oroa, entre Bunia et Butembo, désormais hors d’usage

Le pont Oroa, à 20 kilomètres au Sud de Bunia, est déclarée hors usage depuis ce lundi. Selon les autorités du district de l’Ituri, cette décision est prise suite aux menaces d’effondrement que présente ce pont d’une dizaine de mètres de longueur depuis environ un mois. Entre-temps la circulation des véhicules sur ce pont, qui se situe sur l’axe routier Bunia-Butembo dans le Nord-Kivu, est momentanément réglementée. Les contingents de génie civil Népalais de la Monuc envisagent une solution, rapporte radiookapi.net
Sur les deux rives de la rivière Oroa, on aperçoit des colonnes de camions en stationnement. Le passage n’est pas gratuit. Tout véhicule débourse une somme d’argent auprès des policiers et éléments FARDC déployés sur le lieu avant de traverser. Comme le témoignent ces usagers : « Nous payons 10 dollars avant de traverser. Nous voyageons avec des manutentionnaires pour le chargement et le déchargement des véhicules. Il y a des camions citernes avec le carburant qui traversent ici sans décharger. »Les éléments du génie civil du contingent népalais de la Monuc sont déjà à l’œuvre. Ils érigent une déviation en prévision des travaux de construction d’un nouveau pont. Papy Kabangu, de la section engineering Monuc, est avec eux : « A côté du pont là en bas, nous allons placer les buses et nous construisons une sorte de passerelles. C’est temporaire, pour permettre aux poids lourds de passer. Et nous allons commencer, deux ou trois jours, après à démonter le pont. »Sur le même axe routier Bunia-Butembo, dans le Nord Kivu, un autre pont en défection attend sur la rivière Olu, à plus de 60 kilomètres au Sud de Bunia.

(okapi)

Aucun commentaire: