Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 4 août 2008

Mambasa : la population s’oppose à l’arrivée des Interahamwe

Mambasa : la population s’oppose à l’arrivée des Interahamwe
Ituri |

Environ 70 personnes venues du territoire de Lubero, parmi lesquelles des femmes et des enfants, ont été empêchées samedi d’entrer dans le territoire de Mambasa. Le véhicule les transportant a été arrêté net à Bela, un poste situé à une centaine de kilomètres de Mambasa-centre. La population proteste donc contre l’arrivée de ces personnes qu’elle considère comme des Interahamwe, ressortissants rwandais, rapporteradiookapi.net

Les 70 personnes devaient rejoindre 17 autres qui les avaient précédées depuis quelques mois. Leur transport est assuré par un missionnaire catholique de Mambasa-centre. En même temps à Bunia, la société civile de l’Ituri récolte les signatures des notables pour s’opposer à l’arrivée de ces nouveaux venus. Jean-Bosco Lalo, président de la société civile a expliqué les raisons de cette démarche : « Les Nande sont pleins à Mambasa, personne n’a été déporté par le père Silvano comme on le fait voir aujourd’hui. Ce prêtre catholique, s’il est sérieux, sa mission c’est de prêcher l’Evangile et non de faire le mouvement des populations. Ce n’est pas possible qu’il y ait des Congolais qui manquent où s’installer, pour qui on cherche encore des lieux d’installation. Les Interahamwe, même quand ils ne sont pas armés sont des gens qui n’ont pas permis de vivre en paix au Nord et au Sud Kivu. Aujourd’hui, leur arrivée massive ne peut que troubler la paix fragile pour laquelle nous nous démenons encore. Alors, on se demande, est-ce qu’il n’y a pas moyen d’avoir pitié de l’Ituri ? »

Selon l’administrateur du territoire assistant de Mambasa, ces personnes ne peuvent entrer dans cette juridiction que sur ordre de l’autorité du district ou de la Province Orientale.
(okapi)

Aucun commentaire: