Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 23 juillet 2008

Aru: des éléments de SPLA empêchent une opération de déminage à Kengezi

Aru: des éléments de SPLA empêchent une opération de déminage à Kengezi


SPLA, à une zone où des engins explosifs devaient être identifiés pour être détruits. Cette zone est située à Kengezi base, une localité du territoire d’Aru, à la frontière avec l’Ouganda, rapporte radiookapi.net


Une équipe de démineurs accompagnés de casques bleus de la Monuc a été interdite d’accès par des éléments de l’ancienne rébellion du Sud du Soudan, SPLA, à une zone où des engins explosifs devaient être identifiés pour être détruits. Cette zone est située à Kengezi base, une localité du territoire d’Aru, à la frontière avec l’Ouganda, rapporte radiookapi.net

L’incident s’est produit vendredi dernier, selon les sources. Les éléments de l'ex SPLA ont empêché à l’équipe de démineurs, escortée par quatre casques bleus népalais de la Monuc, d’emprunter la route qui mène à la zone congolaise concernée par les travaux d’identification des engins explosifs. Les ex rebelles du Sud soudanais qui ont érigé une barrière sur cette voie ont exigé de cette équipe une lettre des autorités congolaises autorisant la présence des militaires onusiens dans la région. Face à l’incompréhension, la délégation a dû rebrousser chemin.

L’administrateur intérimaire du territoire d’Aru a condamné l’attitude des ex rebelles du Sud du Soudan. D’après lui, les accords signés en février dernier, à Kaya, une ville du Sud du Soudan, entre les autorités de deux pays (RDC et Soudan), ont restitué totalement à la RDC l’administration de Kengezi base. Pendant dix ans, cette localité congolaise est restée sous de l’ex SPLA.


Par Editeur Web/okapi

Aucun commentaire: