Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 24 juin 2008

RDC: 8 millions USD de la Banque mondiale aux écoles publiques

RDC: 8 millions USD de la Banque mondiale aux écoles publiques

26 248 écoles primaires, secondaires et professionnelles publiques, mécanisées avant août 2007, se partageront cette somme qui sera versée en 5 tranches correspondant à 5 trimestres. L’Ucop (Unité de coordination des projets), une structure du ministère du Plan, est chargée de la gestion de ce fonds logé à la Banque centrale du Congo, rapporte radiookapi.net


Selon le coordonnateur de l’Ucop, M. Shalondawa, la finalité de cet argent est d’alléger la tâche des parents d’élèves dans la prise en charge des frais scolaires. Les chefs d’établissements bénéficiaires sont ainsi appelés à utiliser les fonds mis à leur disposition en concertation avec les comités des parents.

Le coordonnateur de l’Ucop indique la procédure du retrait : « Les fonds partent de la Banque centrale vers ses succursales à travers le pays. C’est à partir de là que les services de Secope (Service de contrôle de paie des enseignants) vont retirer l’argent qui est déjà réparti au préalable. Et les responsables des écoles bénéficiaires, viennent à leur tour retirer leurs parts respectives au Secope. »

Par Editeur Web/okapi

Aucun commentaire: