Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 27 mai 2008

Bunia: la Commémoration du 5ème Anniversaire de la Pacification de l’Ituri

Vital Kamerhe, Médard Autsai Assenga, Apollinaire Malu Malu, Ross Mountain et de nombreuses autres personnalités se retrouvent à Bunia pour la Commémoration du 5ème Anniversaire de la Pacification de l’Ituri

Programme des Nations Unies pour le Développement
République Démocratique du Congo

Bunia et Kinshasa, le 21 Mai 2008 : La commémoration du cinquième anniversaire de la pacification de l’Ituri s’est déroulée à Bunia ce Mercredi 21 Mai avec l’appui du PNUD, de la MONUC et des Agences du Système des Nations Unies, et sous le haut patronage du Président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila, représenté par l’Honorable Vital Kamerhe, Président de l’Assemblée Nationale.

En 1999, l’Ituri est rentré dans une crise sanglante multidimensionnelle avec de multiples belligérants. Le cycle de
terreur et de violence a engendré la perte de centaines de milliers de vies humaines, des déplacements internes et transfrontaliers de plus d’un million de personnes, une destruction significative des infrastructures et une détérioration continue du tissu économique et social.

Ces crises successives ont également conduit à la ruine de l’économie familiale ainsi qu’au recul dramatique des indices du développement humain durable. Afin d’abréger les souffrances des populations, le Président Joseph Kabila et le Président ougandais Yoweri K. Museveni se sont rencontrés à Dar-es-Salaam, en Tanzanie, les 9 et 10 février 2003 pour faire l’évaluation de l’application de l’accord de Luanda signé à Luanda en Angola, le 6 septembre 2002. Les deux Chefs d’Etat ont convenu de la convocation de la réunion ministérielle du 14 février 2003 à Luanda dans le but d’élaborer les modalités de la mise en place de la Commission de Pacification de l’Ituri.

Le 14 avril 2003, cette Commission est devenue effective avec la mise en place de l’Administration Spéciale Intérimaire à travers les institutions suivantes: l’Assemblée Spéciale, l’Organe Exécutif, la Commission de Vérification et de Prévention, l’Observatoire des Droits Humains et le Comité de Concertation des groupes armés.

Ces institutions ont fonctionné jusqu’au 28 juin 2004, date à laquelle un décret présidentiel a nommé les cadres territoriaux de l’Ituri, notamment le Commissaire de District et ses Assistants, les Administrateurs de Territoires et leurs Assistants. Ceux-ci avaient pour tâches primordiales de parachever la pacification du District amorcée par l’administration spéciale intérimaire.

Dans son allocution d’ouverture ce mercredi, le Gouverneur de la Province Orientale a rendu un vibrant hommage à tous ceux qui ont sacrifié leur vie et versé leur sang pour la paix en Ituri, martelant : « …la guerre en Ituri, c’est fini… ». Médard Autsai Assenga a fait observer une minute de silence en la mémoire des casques bleus de la MONUC tombés sur le champ de bataille. Le Commissaire de District Ukumu Jung’Eyo a décrit la situation sécuritaire, politique, économique et sociale de l’Ituri , la qualifiant de paisible malgré quelques difficultés liés à la présence des éléments résiduels du FRPI encore en activité dans la collectivité de Wallendu Pindi au sud de Bunia. Une série de communications a ensuite été livrée par différents intervenants.

Le Professeur Alphonse Ntumba Luaba, Directeur Exécutif de l’Unité d’Exécution du Programme National de Désarmement, Démobilisation, Réintégration (DDR) - en sa qualité de témoin et d’acteur clé - a livré l’Historique de la Pacification, notamment les négociations, les accords et la mise en place des institutions spéciales intérimaires. Emmanuel Leku Apuobo, Chef de l’Administration Spéciale Intérimaire, est revenu quant à lui sur les Institutions de la Commission de Pacification de l’Ituri (CPI), leurs mécanismes de fonctionnement et la manière dont elles ont contribué à la pacification. Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI) l’Abbé Malu Malu a félicité les fils et les filles de l’Ituri et les a encouragés à persévérer dans la consolidation de la paix chèrement acquise.
Au nom de la communauté internationale, Monsieur Ross Mountain, Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies en République Démocratique du Congo, a présenté l’Ituri comme un modèle pour le reste du pays et particulièrement pour l’Est avant de réitérer : « …je suis venu aujourd’hui pour vous assurer du soutien de la communauté internationale… ».

Le représentant personnel du Chef de l’Etat congolais, l’Honorable Vital Kamerhe, a tiré les leçons du processus avant de dégager des perspectives pour la pacification de l’Est de la RDC. Le Président de l’Assemblée Nationale a aussi précisé que les communautés de l’Ituri seraient dument prises en compte dans le cadre des accords pétroliers des gisements du Lac Albert.

Cette commémoration a permis à tous les acteurs de cette pacification de partager leurs expériences, de renouveler leur engagement pour le maintien des acquis et de tirer des leçons pouvant s’appliquer aux situations de même nature dans d’autres parties du pays.

SOURCE: Programme des Nations Unies pour le Développement
République Démocratique du Congo

Aucun commentaire: