Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 3 septembre 2010

SYCOVI salue la décision de la Chambre Préliminaire I de la CPI du 16 août dernier tendant à interroger le Procureur de la CPI

La Synergie des ONG Congolaises pour les victimes ( SYCOVI), plate-forme regroupant une vingtaine d’ONG de la RDC œuvrant dans la promotion et la défense des droits des victimes, salue la décision de la Chambre Préliminaire I de la CPI du 16 août dernier tendant à interroger le Procureur sur l’absence des poursuites ouvertes à charge de Mr Jean Pierre BEMBA GOMBO sur les crimes que sa milice, le MLC, aurait commis en ITURI notamment à Mambasa dans l’opération « effacer le tableau ».
Pour la SYCOVI, la logique de cette décision repose sur le fait qu’il est superfétatoire que le Procureur utilise les éléments relatifs aux crimes en RDC pour asseoir le caractère criminel de Mr Jean Pierre BEMBA GOMBO ou de son mouvement armé pour les événements en République Centrafricaine sans pour autant engager des poursuites réelles en son encontre au grand dame des milliers des victimes congolaises.
La SYCOVI croit à la pertinence de cette démarche de la Chambre Préliminaire I qui vient solidifier la jurisprudence de la CPI relative à la participation des victimes à travers la présentation de leurs vues et préoccupations même à l’étape de l’enquête du Procureur.
Les victimes de MAMBASA, de BENI et bien d’autres qui se sont vues oubliées par la Cour Pénale Internationale à travers la restriction des enquêtes du Procureur en ITURI ont les yeux braqués sur l’issue de cette procédure qui pour elles, constitue un dernier espoir pour voir leurs cas être examinés par la Cour.
Un aboutissement heureux de la présente procédure viendra également raviver l’espoir des milliers des victimes congolaises de la LRA ( Armée de Resistance du Seigneur) qui espèrent un jour que leurs dossiers pourront être pris en compte dans les poursuites déjà engagées contre Joseph KONY et consorts dans la situation en Ouganda.
Fait à Kinshasa, le 25 août 2010
Pour la Coordination Nationale
Me Robert FALAY YUMA
Coordonnateur National

1 commentaire:

Bogdan Stelistul a dit…

Salut!!!My name is bogdan from Romania!!!
We can be friends ???
http://bogdanstelistul.blogspot.com/
I can put on your list of blogs?? thanks