Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 7 juillet 2009

La société civile locale et celle du Grand Nord Kivu, sont en discussions depuis ce lundi à Bunia sur des mouvements des populations entre l’Ituri et

La société civile locale et celle du Grand Nord Kivu, sont en discussions depuis ce lundi à Bunia. La rencontre est axée sur des mouvements des populations entre l’Ituri et les territoires voisins de Beni et de Lubero, la tension en gestation dans leurs rapports commerciaux ainsi que leur avenir politique et économique, rapporte radiookapi.net-->

Vue aérienne de Bunia
Ces travaux, placés sous les auspices de Haki Na Amani, une plate forme d’Ongs locales de défense des droits de l’homme, visent à amener les deux parties à s’inscrire dans un processus de dialogue. C`est explique le coordonnateur de ce réseau, Eric Mongo: «On veut plutôt que ça donne voie à des discussions bonnes dans un dialogue permanent qui peut permettre à ce que tous les problèmes qui existent soient débattus et que ces problèmes ne dégénèrent pas en conflits ouverts». Un membre de le société civile de Bunia, Louise Tadjeki, reconnaît l’existence des problèmes en Ituri: «Les opérateurs économiques du Nord-Kivu doivent évoluer. Mais, nous avons proposé qu’ils soient des grossistes au centre ville et laisser des autochtones évoluer comme des détaillants". Pour sa part, un membre de la délégation venue du Grand Nord-Kivu, Katembo Vikanza, a souhaité que certains problèmes soulevés soient résolus en conformité avec la législation congolaise en vigueur : «L’administrateur de Djugu sollicite aujourd’hui expressément des commerçants Nandé de Bunia de venir s’installer chez lui. On pense que des problèmes devraient être abordés dans le cadre strict de la loi. Quand tu te déplaces du Grand Nord vers d’autres places, voici ce qu’il faut faire…». Les participants ont, par ailleurs, suggéré qu’il y ait le plus rapidement possible des rencontres autour des questions débattues entre gouverneurs et députés de leurs provinces respectives.

Okapi

Aucun commentaire: