Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 16 avril 2009

les recettes de la DGM échappent à Bunia au profit de Kisangani


La Direction générale des migrations DGM/Ituri, ne verse plus ses recettes réalisées localement dans le compte du trésor comme par le passé. Elle les oriente directement à Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale, où elles sont centralisées avant d'être versées à la banque. Cette situation n'arrange pas le commissaire de district assistant en charge de l’Economie et Finances qui estime que ces recettes échappent au compte local du trésor public, rapporte radiookapi.net


Pour rappel, c’est depuis novembre 2008 que toutes les recettes générées par la DGM notamment à l’aéroport de Bunia, aux postes frontaliers d’Aru, de Mahagi et de Kasenyi, ne sont pas versées dans le compte local du trésor. Selon le commissaire de district assistant en charge de l'Economie et des Finances, Avo Eka Rustique, cette situation cache tout simplement une gabegie financière : « Le flux migratoire est tellement important que la DGM peut concurrencer la DGI par exemple. Alors le fait de ne pas verser en novembre, décembre 2008, et en janvier, février 2009, cache tout simplement la gabegie financière » Selon Six Ngoy Mukalay, directeur provincial de la DGM, ses services jouissent d’un statut particulier qui les autorise à centraliser à Kisangani toutes les recettes produites à l’intérieur de la province.Le ressort de la DGRAD à Bunia par contre, n’est pas d’accord avec cet argument. Selon Mawa Lekeni, son responsable, ceci dénote de la pure anarchie parce que les recettes doivent être versées au lieu de constatation et de liquidation. En ituri, tous les postes de la DGM opérant dans les zones frontalières rendent directement compte à Kisangani, sans passer par Bunia, pour les recettes qu’ils produisent.


Okapi

Aucun commentaire: