Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 20 août 2008

Les activités commerciales paralysées ce mercredi à Ariwara

Boutiques et magasins sont restés fermés ce mercredi matin à Ariwara, un centre de négoces situé à plus de 300 kilomètres au nord de Bunia, dans le territoire d’Aru, district de l’ituri, province Orientale. Selon la Fec locale, les opérateurs économiques entendaient ainsi protester contre la nouvelle tarification douanière, excessive, d’après eux, imposée par l'Ofida rapporte radiookapi.net


C’est depuis environ une semaine que cette tarification est en vigueur à Ariwara, un territoire frontalier avec l’Ouganda. Les frais douaniers sont par exemple, passés de 750 USD à 10 000 environ pour 12 tonnes de savons, selon la nouvelle grille tarifaire. La plupart des camions de commerçants opposés à ce tarif sont ainsi bloqués aux différents postes douaniers de la frontière, notamment, celui de Aru et celui Ombay. Le secrétaire de la Fec locale estime à 25 le nombre de camions bloqués avec des marchandises importées.

Pour les commerçants d’Ariwara, les autorités doivent revoir à la baisse la tarification douanière de peur d’assister à une hausse généralisée et exagérée des biens sur le marché intérieur.Contacté à ce sujet, le chef d’agence de l’Ofida Aru, a indiqué avoir reçu l’ordre de sa hiérarchie d’appliquer cette tarification, pour maximiser les recettes de l'Etat. C'est cette même tarification qui est en vigueur sur toute l’étendue de la RDC, selon lui. Si elle n'avait pas encore été d’application jusiqu'ici en Ituri, c'est à cause des conflits armés qu’a connus le district, a-t-il précisé.


okapi

Aucun commentaire: