Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 14 août 2008

Ituri : l'ONC relance la production de café arabica et robusta

Plus de 7000 milles plantules de café sont déjà disponibles dans les germoirs du bureau de l’Office national de café, ONC. Selon le chef de sous-secteur de cet office, ces premières plantules sont destinées à la culture du café à Bunia et ses environs. La production doit ensuite gagner les cinq territoires du district. Cette initiative vise à rajeunir cette culture dans des plantations qui ont été abandonnées notamment dans le territoire de Djugu au moment des guerres ou ravagées par des maladies végétales propres à cette espèce, indique radiookapi.net

Pour Antoine Lukelo Alitum, chef du Sous-secteur de l’Office national du café, les plantations de café Arabica en territoire de Djungu et de Mahagi ont vieilli, celles de Robusta à Mambasa et Irumu ont été ravagées par les maladies. Face à ce tableau sombre, ce dernier a annoncé ce jeudi la relance de la culture du café, dans un premier temps à Bunia et ses environs ensuite sur toute l’entendue du district. Cette relance consiste notamment à distribuer aux planteurs dans les mois qui viennent des plantules plus résistantes aux maladies. Avec ce coup de jeunesse, l’ONC espère donner l’occasion aux planteurs de réaliser des bénéfices et de stabiliser leur foyer grâce aux revenus du café. L’agronome technicien de l’Onc a précisé que ces plantules ne seront distribués qu’aux planteurs identifiées et qui seront en mesure de bien les multiplier.

OKAPI.

Aucun commentaire: