Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 15 juillet 2008

Bunia : arrestation d’un criminel recherché, à Luna

Bunia : arrestation d’un criminel recherché, à Luna


Les éléments de l’armée nationale (FARDC) ont mis la main vendredi à Luna, à une centaine de kilomètres au sud de Bunia en Ituri, sur Kifu Mayala, un criminel évadé, il y a plus de deux mois, du cachot de l’auditorat militaire et très recherché par l’armée. Kifu Mayala et ses deux collègues étaient accusés avant leur évasion d’être responsables de nombreux cas d’assassinat survenus à Bunia en mars dernier. La société civile de l’Ituri salue cette arrestation et exige le transfert rapide du dossier au tribunal militaire, rapporte radiookapi.net

Après son arrestation vendredi à Luna, Kifu Mayala a été immédiatement conduit au cachot d’état-major des FARDC à Bunia où il est gardé momentanément depuis ce samedi matin. Les formalités pour son transfert à l’auditorat militaire de Bunia sont en cours.

Le président de la société civile de l’Ituri, lui, exige le transfert rapide du dossier du présumé assassin au tribunal militaire afin que ce dernier soit jugé dans les meilleurs délais. Selon Jean Bosco Lalo, l’évasion de Kifu et ses complices a eu lieu en mai dernier, suite à la lenteur dans l’expédition du dossier au tribunal militaire.

En mars dernier, la ville de Bunia a connu une série d’assassinats qui ont provoqué plus d’une fois des manifestations de colère populaire. Parmi les victimes, il y avait un opérateur économique connu, le préfet de l’Institut technique médical de Bunia et un agent de transfert de fonds Myster cash.

Auditionnés par les FARDC avant leur transfert, Kifu et deux de ses camarades ont fait des aveux quant à leur participation à tous ces assassinats.



Par Editeur Web/okapi

Aucun commentaire: