Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 26 juin 2008

Le directeur de la prison centrale de Bunia demande la libération d’une centaine de détenus qui ont déjà purgé le quart de leurs peines

Bunia : demande de libération des détenus

Le directeur de la prison centrale de Bunia demande la libération d’une centaine de détenus qui ont déjà purgé le quart de leurs peines dans sa maison carcérale. Il a formulé cette demande mardi au ministère de la Justice à Kinshasa. Pour lui, cette libération permettrait le désengorgement de ce lieu de détention, confronté au problème chronique de surpeuplement depuis plusieurs mois, rapporte radiookapi.net


Au total, 113 détenus sur 147 prisonniers doivent bénéficier de cette libération conditionnelle à la prison centrale de Bunia. Parmi ces personnes, il y a 72 civils et 42 militaires. Selon le directeur de cette prison, ce sont des détenus qui ont été condamnés à des peines légères et qui font preuve de bonne conduite dans le lieu de détention. Les dossiers de ces personnes ont été soumis mardi auprès du procureur près le tribunal de grande instance de Bunia pour expédition au ministère de la Justice à Kinshasa. Il a déclaré que cette démarche vise à améliorer les conditions de détention des prisonniers. Ces conditions se sont détériorées à cause du surpeuplement de la prison. Ila déploré notamment la recrudescence des cas des prisonniers malades, les tentatives d’évasion et la sous alimentation des détenus.

Ces informations sont confirmées par les autorités judiciaires. Ces dernières déplorent, elles aussi, le problème de surpeuplement de la prison centrale. Le procureur du parquet de l’Ituri affirme avoir reçu depuis environ une semaine l’ordre de sa hiérarchie de transmettre les dossiers de certains détenus pour une éventuelle libération. Ce, en prévision de la fête du 30 juin, précise-t-il.


Par Editeur Web/okapi

Aucun commentaire: