Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 27 mai 2008

PETROLE DE L'ITURI:Vital Kamhere : « arrêtez de vous chamailler autour du pétrole »

Vital Kamhere : « arrêtez de vous chamailler autour du pétrole »


Le président de l’Assemblée nationale craint que le processus de pacification de l’Ituri ne soit compromis par l’instrumentalisation des populations locales par des compagnies qui veulent exploiter du pétrole dans ce district. Vital Kamerhe l’a exprimé mercredi à Bunia lors de la cérémonie célébrant le 5e anniversaire de ce processus de pacification. Il invite donc les forces vives à mettre fin à leurs querelles, rapporte radiookapi.net

Vital Kamerhe a représenté le chef de l’Etat à cette cérémonie. Il a déploré l’existence de deux tendances au sein des forces vives de l’Ituri, chacune rangée derrière l’une des deux compagnies candidates à l’exploitation du pétrole dans le lac Albert : « De grâce ! Arrêtez de vous chamailler autour du pétrole. Je voudrais ici attirer l’attention des uns et des autres d’éviter d’instrumentaliser ce genre de question puisque c’est à partir des problèmes comme ça que vous allez vous retrouvez encore les uns en face des autres, entrain de vous battre. Mais nous, nous avons donné l’assurance à vos notables qu’au niveau de l’assemblée nationale, nous allons demander au ministre des hydrocarbures de nous amener le code des hydrocarbures pour qu’on reconnaisse, et à l’Ituri, et à Muanda, des retombées pour les collectivités locales. »

OKAPI

Aucun commentaire: