Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 27 septembre 2011

Législatives 2011 : Surnombre des candidats PPRD en Ituri

La publication de la liste provisoire des candidats aux prochaines élections législatives a fait l’effet d’une surprise dans le district de l’Ituri. Le parti présidentiel, le PPRD, a aligné plus des candidats que ne l’exige la nouvelle loi électorale en vigueur. Dans chaque circonscription électorale, le PPRD a présenté des candidats dont le nombre est supérieur à celui des sièges disputés et cela, en violation de la loi. Ce parti politique a aligné 10 candidats à Irumu en lieu et place de 5, 14 candidats à Djugu en lieu et place de 7, 14 candidats à Mahagi en lieu et place de 7, 10 candidats à Aru en lieu et place de 5 et 4 candidats à Mambasa en lieu et place de 2. De nombreux représentants des partis politiques de l’Ituri considèrent que le PPRD est tombé dans son propre piège. Ce parti initié par Joseph Kabila, dans son souci de s’assurer le plus grand nombre des députés nationaux, s’est arrangé pour présenter ses candidatures en Ituri dans trois partis politiques créés pour les besoins de la cause. Il s’agit du PPRD, du PPPD et du RRC. Les mandataires du PPRD venus de Kinshasa pour présenter les listes de leurs candidats avaient surpris leurs militants en leur annonçant que certains cadres du PPRD seraient présentés comme candidats du PPPD et du RRC. Sugabo Gbulabo et Upio Kakura ont rangé les candidatures de leurs membres du PPRD sur trois listes, question de maximiser les chances de rafler plusieurs sièges. Des responsables et cadres du PPRD en Ituri se sont ainsi retrouvés sur les listes du PPRD, du PPPD et du RRC. Les deux derniers partis politiques auraient été créés de toutes pièces par les hommes du PPRD pour de besoin électoraliste. C’est cela qui est à la base du surnombre des candidats PPRD sur la liste publiée par la CENI, cette organisation ayant, sans doute, commis une erreur matérielle en confondant PPRD et PPPD. Les politiques de l’Ituri savent tous que le PPRD a aligné le triple des candidats exigés par la loi électorale en usant de ce subterfuge. La même stratégie a été utilisée aussi par le MSR, un autre parti politique proche du pouvoir. Ce parti politique cher à Pierre Lumbi a aussi aligné ses candidats sous deux dénominations : le MSR et le MCR. Ce qui fait qu’en réalité, le parti politique MSR a présenté, dans toutes les circonscriptions électorales de l’ITURI le double des candidats exigés par la loi. Il n’est pas normal que des hommes et femmes connus en Ituri pour leur activisme dans le PPRD et le MSR se retrouvent sur des listes d’autres partis politiques. Parmi ces hommes et femmes recrutes vaille que vaille, il y en a même qui n’avaient pas d’ambitions politiques. Cette tricherie maligne du PPRD et du MSR présage de ce que pourraient être l’attitude du pouvoir en place si les résultats des urnes arrivaient à lui être défavorables.La Cour Suprême devrait, pense-t-on à Bunia, se pencher sur ce cas. Identifier ces partis politiques ainsi que leurs initiateurs. Et voir s’il y a adéquation entre les listes de candidatures et les partis politiques dans lesquels évoluent réellement ces candidats. En usant de cet astuce, le PPRD donne la preuve qu’il redoute de faire perdre à la coalition actuellement au pouvoir le contrôle du future parlement congolais.C’est clair que le pouvoir se bat pour s’assurer une majorité parlementaire à tout prix.A vos gardes donc

La liste de candidats du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) à l’élection législative dans la circonscription électorale de l’Ituri compte plus de candidats que de sièges à pourvoir. Le parti présente dix candidats alors qu’il n’y a que cinq sièges à pourvoir.


Les candidats des autres partis déplorent la situation et qualifient cette liste d’illégal.
Photo MSR
L’alinéa 2 de l’article 22 de la loi électorale stipule qu’une liste présentée par un parti politique, un regroupement politique ou une candidature présentée par un indépendant est déclarée irrecevable lorsqu’elle porte un nombre de candidats supérieur au nombre maximum fixé pour chaque circonscription.

Un candidat de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) de Modeste Bahati Lukwebo, parti membre de la Majorité présidentielle, note que le PPRD a aligné, au niveau de chaque territoire, deux fois plus de candidats que de sièges à pourvoir.

Le responsable du Bureau de réception et de traitement des candidatures (BRTC) dela Cenià Bunia, explique qu’il s’agit d’une erreur technique.

Selon lui, des candidats du Parti du peuple pour la paix et le développement (PPPD) ont été versés par erreur sur la liste du PPRD.

Il affirme que cinq candidats qui figurent sur la liste du PPRD sont plutôt de la liste du PPPD.

OKapi

Législatives 2011 : Surnombre des candidats PPRD en Ituri, la malice du pouvoir mise à nu


Joska

REACTIONS :

1. ( Hon. Kakura)  La position du chef local de la CENI est d'autant plus claire qu'il est à peine besoin de rappeler que les stratégies électorales mises en oeuvre par le PPRD et son fils aîné MSR sont des pratiques courantes en démocratie. Les deux partis attendent conforter la majorité obtenue en 2006 aux fins de poursuivre sans heurts ni entraves le programme de reconstruction et de modernisation du Congo et de l'Ituri.



Dans un climat apaisé, ensemble retrouvons nous le 28 novembre prochain.


Salutations fraternelles.
Envoyé par mon smartphone BlackBerry
--------------------------------------------------------------------------------

2. (Dieudonné)Ignorer de telles stratégies serait rêver en couleurs en plein jour.



La politique est l'art d'user de toutes les stratégies disponibles pour accéder au pouvoir si l'on est dans l'opposition ou de s'y maintenir si l'on est au pouvoir.


Nos parents ne nous disaient-ils pas que la politique, c'est l'art de savoir mentir.


Ils n'avaient vraiment pas tort...


Et c'est partout pareil.


Nous qui avons la chance d'observer ce qui se déroule sous d'autres cieux, pouvons vous le confirmer mains sur coeur.


Il n'y a que le Congo où les gens pensent qu'on viendra leur présenter le pouvoir sur un plateau d'argent par le providentiel sacré principe de l'alternance... Bakozela mingi, bakozela trop....
Réveillons-nous et rentrons dans la réalité.
Dieudonné

3.
Merci Ibra,


C'est la panique totale dans le camp de l'AMP et son chef de fil, croyant faire le malin en se présentant comme "indépendant". Quelle honte pour un président sortant ayant brillé par une incompétence notoire au cours de 10 dernières années! Cette stratégie de tricherie est déjà démasquée! Quelque soit l'ampleur de la manigance, fini avec ce malin! Les éléctions seront gagnées sûrement par Ya Tshitshi! S'il ose tricher il s'en prendra à lui-même! Je demande à tous les ituriens d'etre vigilant et de se ranger derrière Dr Etienne Tshisekedi, le seul qui peut sortir la RDC du cauchemar et du chaos dans lequel Joska l'a plongé! Poser cette question à joska: Pourqoui, dans trois quart de l'Ituri, la monaie congolaise n'existe pas? Ces députés qui manquent le courage et tiennent à se cacher derrière les partis satellites de PPRD seront battus et qu'ils sachent que Joska ne sera pas président de la RDC! Bref fini avec Joska!

Votons tous pour Ya tshitshi!!!!!!!

Fini avec cet incompétent!

------------------
4.

Message Body


Dr Ruku, mon frère,

Novembre n'est plus loin et nous verrons de quel côté se situe le voeu pieux et où se trouve la réalité...

Bonne journée chez toi.

Comment vas-tu? Ça fait quelques temps on ne t'a pas lu...

À +



D. Grodya


Aucun commentaire: