Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 12 avril 2010

6.000 signatures pour réclamer les prisonniers de l’Ituri




A en croire à monsieur John Tinanzabo, plus de 6.000 ressortissants de l’Ituri ont apposé leurs signatures au bas d’une pétition qui exige le jugement des détenus ituriens incarcérés dans des prisons à travers la RDC.Ce secrétaire général de l’UPC a annoncé aux journalistes de Bunia que cela fait plus de cinq ans que quelques ténors des groupes armés de l’Ituri croupissent dans des cellules de prisons à travers le pays. Ces infortunés sont privés de leur liberté sans aucune procédure judiciaire. Ils n’ont jamais été entendus et encore moins condamnés. Cinq ans c’est trop c’est exclamé John Tinanzabo qui ne comprenait pas le mutisme de la société civile de l’Ituri et des organisation de droits de l’homme à cet effet.Son parti politique, l’UPC, a initié une pétition pour réclamer le jugement de ses fils de l’Ituri en vue d’établir la justice, c'est-à-dire condamner les fautifs et élargir des innocents.Aussi, a-t-il invité la société civile de l’Ituri et les organisations de droits de l’homme de se pencher sur cette situation. Recueillir 6.000 signatures, une première de l’histoire des partis politiques en province Orientale, c’est toute la mesure de l’intérêt que les ressortissants de l’Ituri accordent à cette question.Pour John Tinanzabo, le jugement de ces compatriotes permettrait de dissiper certaines zones d’ombres sur ce qui c’est réellement passé en Ituri.Tous ces captifs bénéficient de la présomption d’innocence. Leur détention sans jugement relève de l’arbitraire.(Le milénnaire)






Après Thomas LUBANGA, John TINANZABO le Président a.i de l’UPC réapparaît sur scène tout en invitant les autres Partis politiques à la coalition dans l’opposition
Radio Canal Révélation (Bunia) - Gratien de Saint Nicolas IRACAN
Le Président de l’Union de Patriotes congolais ad interim UPC demande aux autres Partis Politiques nés en Ituri de pouvoir se coaliser pour les prochaines élections locales, législatives et présidentielles en 2011 et 2012. John TINANZABO a fait cette déclaration hier alors qu’il se retrouve encore en vacances parlementaires à Bunia. Pour ce Député provincial une forte union politique permettrait le changement en Province Orientale, vue les différentes difficultés que connaissent la contrée ce dernier temps, bien que la majorité des partis politiques soient alliés à l’AMP, alliance pour la majorité présidentielle, la plate forme actuellement au pouvoir. Par ailleurs John TINANZABO demande aux autorités de la Cour Pénale Internationale de pouvoir médiatiser le procès de Thomas LUBANGA pour une bonne transparence auprès du peuple Iturien. Il demande aussi aux Gouvernement congolais de libérer les prisonniers politiques ituriens arrêtés depuis cinq ans et détenus à la prison de Makala à Kinshasa, sans jugement. John TINANZABO est le Président Intérimaire de l’UPC, un parti politique qui a une origine politico militaire et dont le Président Thomas LUBANGA se retrouve comme première personne arrêtée à la Cour Pénal Internationale, accusé d’avoir enrôlé des enfants soldats entre 2002 et 2003 pour combattre en Ituri, alors que John TINANZABO à l’époque était le Secrétaire Général du Parti...


Radio Canal Révélation

Aucun commentaire: