Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 5 août 2009

ITURI: BIENTOT LA REVOCATION DES DOUANIERS FRAUDEURS A ARU ET MAHAGI









Le ministre des Finances a clôturé ce mardi à Bunia sa visite d’inspection en Ituri. Athanase Matenda, a déclaré qu’il était porteur d’un message d’incitation à la bonne gouvernance formulé par le chef de l’Etat Joseph Kabila, à l’endroit des agents et fonctionnaires des régies financières. Il s’agit notamment de l’Ofida, de la DGRAD et de la DGI, rapporte radiookapi.net
S’adressant à la presse, Athanse Matenda a fustigé notamment la fraude qui caractériserait l’administration douanière à Aru : « Au niveau par exemple du poste frontalier d’Aru, le constat est tout à fait négatif. Le travail se fait de manière à favoriser pratiquement la fraude. Les enlèvements d’urgences qui ont été autorisés mais qui n’ont pas fait l’objet de régularisation. Egalement, il y a des valeurs qui ont été sous évaluées. Dans l’espace d’un mois, le même poste est passé de 113 millions des francs à 198 millions des francs. Parce que tout simplement l’A.D.G est passé il y a deux mois et les gens se sont remis au travail. Ceux qui sont fautifs, on va les sanctionner, s’il faut révoquer, on va révoquer. Ceux qui ont bien travaillé, seront promus, c’est clair ! Aru, c’est un point de départ, on va faire Mahagi, on va faire Kasindi, on va faire Bunagana, aucun poste frontalier ne sera épargné ».



Okapi

Aucun commentaire: