Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 6 octobre 2008

Bunia : les produits vivriers se raréfient

Après la reprise des combats la semaine dernière, les conséquences sont de plus de plus visible dans le territoire d'Irumu. Selon le coordonnateur des ONG de droit de l'homme de l'Ituri, les produits vivriers se raréfient à Bunia avec la fermeture de l'axe Bunia Bogoro Kasenye, radiookapi.net

Gilbert Tandia, coordonnateur des associations de droit de l'homme de L'Ituri : « Vous savez là où ils combattent ; l’axe qui mène vers Bogoro et Kasenye et vers Tsheyi. Les poissons viennent du lac. Aujourd’hui, si vous arrivez sur le marché de Bunia, il n’y a plus des poissons, sauf les stocks qui ont existé. C’est du coté de la collectivité de Walendu Bindi où viennent les cossettes de manioc et beaucoup d’autres produits vivriers, et maintenant avec l’afflux des déplacés, les gens ne vont plus aux champs, les cossettes de manioc manquent sur le marché. Ça causse la famine à Bunia. »

okapi

Aucun commentaire: