Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 13 mai 2008

PNUD: Ituri : Le Plan d’Action Prioritaire pour la Stabilisation et le Relèvement Communautaire validé

Programme des Nations Unies pour le Développement
République Démocratique du Congo


Ituri : Le Plan d’Action Prioritaire pour la Stabilisation et le Relèvement Communautaire validé


Kinshasa le 12 Mai 2008: La validation technique du Plan d’Action Prioritaire visant la Stabilisation et le Relèvement Communautaire de l’Ituri à eu lieu ce jeudi 8 mai 2008 à Bunia au cours d’un atelier présidé par Monsieur François Xavier Kubele Nesele, Ministre provincial du Plan, Budget, Commerce, Industrie, Petites et Moyennes Entreprises, et Artisanat. Ce processus participatif piloté par les divisions et les services techniques de l’état congolais s’est déroulé avec l’appui du PNUD et d’autres agences du Système des Nations Unies, de même que la MONUC – et avec la participation des acteurs locaux, des représentants des ONGs, et de la société civile.
Le District de l’Ituri situé au Nord-Est de la République Démocratique du Congo s’étend sur une superficie de 66.000 km2, avec une population estimée a environ 4,2 millions d’habitants. L’Ituri qui partage près de quatre cents Kilomètres de frontière avec l’Uganda dans sa partie orientale et plus de quatre-vingt kilomètres avec le Sudan dans sa partie septentrionale est constituée de cinq territoires subdivisés en quarante cinq collectivités. Chaque collectivité est composée de nombreux groupements et les groupements en localités . En 1999, l’Ituri est rentré dans une crise sanglante multidimensionnelle avec de nombreux belligérants dont l’Uganda, le Rwanda, l’Armée Nationale Congolaise et leurs multiples alliés. Ce conflit s’est étendu et a gagné en envergure, surtout dans sa dimension ethnique entre les tribus Lendu, Hema et leurs affiliés respectifs.
Le cycle de terreur et de violence a résulté en des centaines de milliers de pertes en vies humaines, des déplacements internes et transfrontaliers de plus d’un demi million de personnes, une destruction significative des infrastructures et une détérioration continue du tissu économique et social. Ces crises successives avec des conséquences préjudiciables sur l’ensemble du territoire national ont également engendré la ruine de l’économie familiale ainsi qu’un recul dramatique des indices du développement humain durable. C’est ainsi que la RDC, malgré ses immenses richesses a été rétrogradée au 167e rang mondial de par: une baisse considérable du taux de scolarisation, un enclavement des zones de production, un faible pouvoir d’achat et de revenu, une faible accessibilité aux soins de santé primaire et une forte prévalence des maladies diverses, y compris le VIH/Sida.
En 2007, le processus de pacification et de sécurisation a atteint un niveau appréciable avec le démantèlement de la quasi-totalité des milices à travers la démobilisation de plus de 25,000 combattants et de 10,000 enfants soldats dans le cadre des trois phases de l’opération de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR). OCHA, le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires - confirme le retour en communauté de plus de 900,000 personnes en Ituri.
Au mois de mars 2008, les forces vives de l’Ituri ont identifié la sécurité, l’éducation, la santé, les transports et communication, l’agriculture, l’élevage et la pêche comme des secteurs prioritaires pouvant efficacement contribuer à la stabilisation et au relèvement du District, qui est en passe de devenir province, dans le nouveau schéma de la décentralisation. Les actions prioritaires retenues par secteur, contribueront également à adresser les facteurs d’instabilité et de résurgence du conflit préalablement identifiés par ces mêmes acteurs.
Le Plan d’Action Prioritaire sera endossé par l’Assemblée et le Gouvernement Provincial avant la présentation aux donateurs, prévue pour la fin du mois de mai à Kinshasa.


*************************************

Pour plus d’informations, veuillez contacter Jonas Mfouati (Chef du Bureau PNUD en Ituri) + 243 995382035, Maimouna Mills (Chef de l’Unité Communication) + 243 81 953 7555 et Clarisse Museme (Associée à la Communication): + 243 999988575, Email : communication.rdc@undp.org
http://www.undp.org.cd

Aucun commentaire: