Bienvenu-Karibu-Welcome

Chers lecteurs, merci de consulter notre blog. La Republique Democratique du Congo vient sortir d'une guerre de plus de 10 ans qui a fauché la vie à plus de cinq million des personnes; L'Ituri est l'un de ces coins du Congo qui a été le plus devasté par cette guerre; elle a perdu près d'un million des ses fils et filles et son image en est sortie terriblement ternie...Ce blog pose et tente de répondre à quelques questions sur cette tragedie: quelles sont les causes reelles des ces tueries, qui en sont les auteurs, que doit-ont faire pour eviter la répétition de cette tragedie? Nous vous proposons ici des articles des journaux,études fouillées et réflexions des éminents scientifiques sur le drame Iturien.

Visiteurs

Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 12 mai 2008

NATIONAL: Contrat sino congolais : à l’Assemblée nationale, la majorité est pour, l’opposition contre

Contrat sino congolais : à l’Assemblée nationale, la majorité est pour, l’opposition contre
Kinshasa |


La plénière de l’Assemblée nationale de vendredi a été consacrée au débat autour du contrat qui lie la République Démocratique du Congo à la Chine. Au terme de différentes interventions, deux tendances contradictoires se sont dégagées : l’une, de la majorité parlementaire, appuie le contrat, et l’autre, de l’opposition, le rejette, rapporte radiookapi.net

Auparavant, le ministre des Travaux publics et infrastructures, Pierre Lumbi, était appelé à expliquer les tenants et aboutissants de ce contrat. D’après lui, ce contrat est un vaste programme de reconstruction nationale pour la RDC. Il porte sur le financement des travaux d’infrastructures de base à réaliser par des entreprises chinoises. Pierre Lumbi a précisé que ce financement sera supporté par les revenus générés par l’exploitation des concessions minières en partenariat avec la Gécamines. La joint-venture concrétisée entre les deux parties repose sur une structure du capital estimé à 68 % pour le groupement chinois contre 32 % pour la Gécamines. Le capital social est de 100 millions de dollars. Le potentiel des gisements s’élève à 10,62 millions de tonnes de cuivre et 620 mille tonnes de cobalt. Selon le ministre des Travaux publics, un des principes de base de ce contrat est le gagnant gagnant.

A la suite de l’exposé du représentant du gouvernement qui était assisté de ses collègues des Finances, de Budget et des Mines, les députés de l’AMP (Alliance de la Majorité Présidentielle) ont soutenu ce programme estimant que celui-ci va sortir la RDC de la misère. « Il n’existe pas de contrat parfait », a indiqué Evariste Boshab du PPRD appuyé par plusieurs autres de ses collègues de l’AMP.

En revanche, les membres de l’opposition, avec à leur tête ceux de l’UN (Union pour la Nation), ont dit rejeter le contrat sino congolais tel quel, soutenant qu’il s’agit d’un contrat « léonin et verrouillé », qui ne tient pas compte des intérêts du pays. Parmi les défenseurs de cette thèse ont figuré François Muamba et Delly Sesanga, notamment, tous du MLC.
La réplique du ministre est attendue la semaine prochaine.


Par Editeur Web/okapi

Aucun commentaire: